Un laboratoire de l’exposition

Conduit par Maïté Vissault et Nathalie Stefanov, toutes deux enseignantes, critiques d’art et curatrices d’exposition, ce projet vise à interroger l’espace d’exposition, les conditions de visibilité des oeuvres et leurs implications dans les processus créatifs contemporains. Il entend contribuer de manière significative aux recherches pratiques et théoriques sur les devenirs de l’exposition. De nos jours, les artistes sont de plus en plus sollicités par l’institution muséale à concevoir les expositions, comme en témoigne l’exposition The State of the Things(1) à Bozar, Bruxelles1. De leur intervention résulte d’autres manières de mettre en scène et de présenter l’art.

Ainsi, de l’ordre du laboratoire faisant dialoguer les oeuvres dans l’espace d’exposition, ce projet vise à faire l’expérience de l’exposition comme structure, dispositif, contenu et espaces relationnels. Chaque Play constituera donc un « geste » créatif original proposé au public par un groupe de jeunes artistes. Leur somme exhibera l’effet du contexte de l’art sur l’art, l’effet du contenant sur le contenu, explorant le territoire de l’exposition comme système de production et processus créatif.

(1) The State of the Things, Bozar, du 18/10/2009 au 10/01/2010, curators : Luc Tuymans et Ai WeiWei. Voir aussi les nombreuses expositions du Palais de Tokyo, et les Biennales comme celles de Berlin réalisée en 2006 par Maurizio Cattelan.

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :